Cap Sur le Capes !

Un forum de ET ( Téléphone maison ) pour échanger explications, problématiques entre Capestes et Capétiens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jenninou
Admin2
Admin2


Messages : 369
Date d'inscription : 24/07/2007
Age : 33
Localisation : Bouche du Rhône

MessageSujet: V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX   Dim 2 Sep - 16:33

Les Châtiments
Livre VI "La stabilité est assurée" pème IX « Au Peuple »










Il te ressemble ; il est terrible et pacifique.
Il est sous l'infini le niveau magnifique ;
Il a le mouvement, il a l'immensité.
Apaisé d'un rayon et d'un souffle agité,
Tantôt c'est l'harmonie et tantôt le cri rauque.
Les monstres sont à l'aise en sa profondeur glauque ;
La trombe y germe ; il a des gouffres inconnus
D'où ceux qui l'ont bravé ne sont pas revenus ;
Sur son énormité le colosse chavire ;
Comme toi le despote, il brise le navire ;
Le fanal est sur lui comme l'esprit sur toi ;
Il foudroie, il caresse, et Dieu seul sait pourquoi ;
Sa vague, où l'on entend comme des chocs d'armures,
Emplit la sombre nuit de monstreux murmures,
Et l'on sent que ce flot, comme toi, gouffre humain,
Ayant rugi ce soir, dévorera demain.
Son onde est une lame aussi bien que le glaive;
Il chante un hymne immense à Vénus qui se lève;
Sa rondeur formidable, azur universel,
Accepte en son miroir tous les astres du ciel;
Il a la force rude et la grâce superbe ;
Il déracine un roc, il épargne un brin d'herbe ;
Il jette comme toi l'écume aux fiers sommets,
Ô Peuple seulement, lui, ne trompe jamais
Quand, l'œil fixe, et debout sur la grève sacrée,
Et pensif, on attend l'heure de sa marée.


Au bord de l'Océan, juillet 1853.


1) Lexicologie: "colosse" (v.9) et "rondeur" (v. 19).
2) Morpho-syntaxe : mes pronoms personels.
3) Faire toutes les remarques utiles sur : "... que ce flot, comme toi, gouffre humain, / Ayant rugi ce soir, dévorera demain."


Dernière édition par le Dim 2 Sep - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capsurlecapes.exprimetoi.net
goldocapes



Messages : 41
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX   Dim 2 Sep - 21:09

lexicologie:

colosse: masc sing
sens 1: homme d'1 taille, d'1 force extraordinaire
ex: Hercule

sens2 : statue de grande taille
ex: le colosse de Rhodes

syn: géant

On parle du colosse aux pieds d'argile = qq'un qui paraît puissant mais fragile en réalité

dérivation:
adj colossal= énorme
adv colossalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goldocapes



Messages : 41
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX   Dim 2 Sep - 21:16

rondeur: fem sing n.c
adj rond + suff "eur"

sens 1: aspect de ce qui est rond, sphérique

sens 2: état du corps, des parties arrondies du corps.

derivation:
rondement: de façon fine, aboutir de façon +
il a rondement mené son affaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenninou
Admin2
Admin2


Messages : 369
Date d'inscription : 24/07/2007
Age : 33
Localisation : Bouche du Rhône

MessageSujet: Re: V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX   Lun 3 Sep - 23:33

On peut peut-être rajouter pour colosse : il fait parti d'un GN, est actualisé par un déterminant article défini et est sujet du verbe "chavirer".
Et pour rondeur : il fait parti d'un GN, actualisé par un pronom prossessif et qualifié par un adjectif épithète liée. Il est repris en anaphore par l'apposition "azur universel" qui fonctionne comme un synonyme du GN "sa rondeur formidable". Il est sujet du verbe "accepter".
Bon et pour le reste, j'ai des idées mais j'suis tellement fatiguée que je reviendrai demain pour que ça soit en français correct et pas en petit nègre.... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capsurlecapes.exprimetoi.net
goldocapes



Messages : 41
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX   Mar 4 Sep - 19:28

Pour le relevé des pr perso, je pense qu'il y a ceux-ci:

Il te ressemble ; il est terrible et pacifique
Il est sous l'infini le niveau magnifique ;
Il a le mouvement, il a l'immensité.
Apaisé d'un rayon et d'un souffle agité,
Tantôt c'est l'harmonie et tantôt le cri rauque.
Les monstres sont à l'aise en sa profondeur glauque ;
La trombe y germe ; il a des gouffres inconnus
D'où ceux qui l'ont bravé ne sont pas revenus ;
Sur son énormité le colosse chavire ;
Comme toi le despote, il brise le navire ;
Le fanal est sur lui comme l'esprit sur toi ;
Il foudroie, il caresse, et Dieu seul sait pourquoi ;
Sa vague, où l'on entend comme des chocs d'armures,
Emplit la sombre nuit de monstreux murmures,
Et l'on sent que ce flot, comme toi, gouffre humain,
Ayant rugi ce soir, dévorera demain.
Son onde est une lame aussi bien que le glaive;
Il chante un hymne immense à Vénus qui se lève;
Sa rondeur formidable, azur universel,
Accepte en son miroir tous les astres du ciel;
Il a la force rude et la grâce superbe ;
Il déracine un roc, il épargne un brin d'herbe ;
Il jette comme toi l'écume aux fiers sommets,
Ô Peuple seulement, lui, ne trompe jamais
Quand, l'œil fixe, et debout sur la grève sacrée,
Et pensif, on attend l'heure de sa marée


Dernière édition par le Mer 5 Sep - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenninou
Admin2
Admin2


Messages : 369
Date d'inscription : 24/07/2007
Age : 33
Localisation : Bouche du Rhône

MessageSujet: Re: V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX   Mar 4 Sep - 20:02

Oui, t'as juste oublié un "on" v. 15 "Et l'on sent que ce flot"!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capsurlecapes.exprimetoi.net
jenninou
Admin2
Admin2


Messages : 369
Date d'inscription : 24/07/2007
Age : 33
Localisation : Bouche du Rhône

MessageSujet: Re: V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX   Ven 21 Sep - 20:50

Putain....dire q c'était mon CAPES blanc....j'ai eu 8 mais je me demande bien comment parce q franchement là....ya rien qui me vient.... scratch Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capsurlecapes.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX   Aujourd'hui à 4:59

Revenir en haut Aller en bas
 
V. Hugo, Les Châtiments L. VI, poème IX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre poème préféré de Victor Hugo?
» Napoléon vu par Victor Hugo
» Victor Hugo et Napoléon III
» REFLEXION D APRES LE CAUCHEMAR DE VICTOR HUGO
» [4e] help, besoin d'un poème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap Sur le Capes ! :: PROGRAMME de la semaine :: GRAMMAIRE ET STYLISTIQUE-
Sauter vers: