Cap Sur le Capes !

Un forum de ET ( Téléphone maison ) pour échanger explications, problématiques entre Capestes et Capétiens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alcools, Guillaume Apollinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jenninou
Admin2
Admin2


Messages : 369
Date d'inscription : 24/07/2007
Age : 33
Localisation : Bouche du Rhône

MessageSujet: Alcools, Guillaume Apollinaire   Mer 25 Juin - 9:54

Alcools, Guillaume Apollinaire, 1913


Résumé - Alcools

Alcools est un recueil de poèmes écrit par Guillaume Apollinaire et paru en 1913. Ce recueil est le fruit de quinze années de poésie d'Apollinaire, et annonce la quête de modernité, de jeu avec la tradition de renouvellement formel de la poésie du poète. Alcools est un recueil pluriel, polyphonique, qui explore nombreux aspects de la poésie, allant de l'élégie au vers libre, mélangeant le quotidien aux paysages Rhénans dans une poésie qui se veut expérimentale, allant d'une quasi perfection formelle et d'une grande beauté (Mai) à un hermétisme, un art du choc, de l'électrochoc, qui a valu à Apollinaire d'être qualifié de mystificateur. Finalement, Alcools présente le poète déchiré sentimentalement par la rupture amoureuse que l'histoire littéraire à retenu, à travers des poèmes tels que Mai, les Colchiques, et surtout la Chanson du Mal Aimé.

Il a été reconnu que Guillaume Apollinaire, après avoir assisté à une lecture par Blaise Cendrars lui-même de sa future publication : Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France, a décidé de métamorphoser son futur recueil : Alcools. Il a donc positionné ''Zone'' en ouverture du recueil, ce qui en faisait le manifeste, et a supprimé toute trace de ponctuation, plagiant littéralement la trouvaille de Cendrars. On attribua donc par erreur à Apollinaire la primauté de la suppression de la ponctuation, pour symboliser le train de vie précipité et inarrêtable du monde moderne. Apollinaire, bénéficiant de réseaux de publication plus développés que son contemporain Cendrars, est parvenu à publier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capsurlecapes.exprimetoi.net
 
Alcools, Guillaume Apollinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée d'étude, Alcools d'Apollinaire
» Je cherche le texte du "Matelot d'Amsterdam" d'Apollinaire.
» Parcours de Magic9379 (Guillaume)
» Lycée Guillaume Apollinaire de Thiais (94) : un élève blessé à coups de cutter dans l'établissement, par six personnes extérieures au lycée.
» Guillaume Apollinaire : Nuit rhénane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap Sur le Capes ! :: FAITES VOS DONS :: Fiches oeuvres :: Oeuvres du 20ème siècle :: Poésie-
Sauter vers: