Cap Sur le Capes !

Un forum de ET ( Téléphone maison ) pour échanger explications, problématiques entre Capestes et Capétiens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bel-Ami, Guy de Maupassant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jenninou
Admin2
Admin2


Messages : 369
Date d'inscription : 24/07/2007
Age : 33
Localisation : Bouche du Rhône

MessageSujet: Bel-Ami, Guy de Maupassant   Mer 25 Juin - 10:22

Bel-Ami, Guy de Maupassant, 1885



Résumé de Bel-Ami

Bel-Ami est un roman de Guy de Maupassant publié en 1885 sous forme de feuilleton dans Gil Blas, et dont l’action se déroule à Paris au XIXe siècle, en pleine Révolution industrielle.

Bel Ami est le surnom donné à George Duroy par Laurine, la fille de sa maitresse Madame de Marelle. Duroy est un sous officier hussard d'Afrique du Nord arrivé à Paris pour « faire fortune ou plutôt pour vivre à Paris ». Le livre raconte l'ascension fulgurante de cet homme ambitieux et séducteur, employé au bureau des chemins de fer du Nord parvenu au sommet de la pyramide sociale parisienne grâce à ses maîtresses et au journalisme. Sur fond de politique coloniale, Maupassant décrit les liens étroits entre le capitalisme, la politique, la presse mais aussi l'influence des femmes, privées de vie politique depuis le code Napoléon et qui œuvrent dans l'ombre pour éduquer et conseiller. L'oeuvre se présente comme une petite monographie de la presse parisienne dans la mesure où Maupassant fait implicitement part de son expérience de reporter. Ainsi l'ascension de Duroy peut être une allégorie de la propre ascension de Maupassant.


L'histoire :

Toute l’ascension de Georges Duroy se passe à Paris. Au départ celui-ci est un jeune provincial qui y monte pour faire fortune. Après avoir été un petit employé des chemins de fers, Duroy commence une carrière journalistisque grâce à sa rencontre avec Forestier, un ancien camarade de régiment, qui va lui donner son premier poste à « La Vie Française ». Il fait, grâce à Forestier toujours, la connaissance de Madeleine Forestier, de Clotilde De Marelle qui sera sa maitresse dans tout le livre, de Monsieur et Madame Walter le patron du journal ''La Vie Française'' et sa femme, qui sont des personnages importants pour sa future évolution.

Beaucoup de scènes se passent à l'église, telles que son rendez-vous avec Virginie Walter à la Trinité et son mariage avec sa fille, Suzanne Walter, a l'église de la Madeleine. C’est dans l’appartement loué par Clotilde de Marelle rue Constantinople que Duroy et elle se retrouvent. Au départ loué par Clotilde pour qu’ils puissent se retrouver, Duroy finit par y emménager, mais il donne aussi rendez-vous à Madame Walter dans cet appartement.

Au début du roman, Duroy vit dans un modeste appartement rue Boursault et ensuite emménage rue Constantinople, mais après son mariage avec Madeleine Forestier, il va vivre chez elle rue Fontaine. Tout le long du roman, Duroy a l’habitude d’aller dans certains lieux comme Les Folies Bergères et le Bois de Boulogne, où il est allé se promener avec Madeleine Forestier.

Mais des événements importants se déroulent ailleurs comme la mort de Monsieur Forestier qui se passe à Cannes où il était sous les conseils de son médecin ; sa visite chez ses parents avec Madeleine Forestier à Canteleu, le village où il habitait avant ; et lorsqu’il enlève Suzanne à ses parents et l’emmène à La Roche-Guyon, un village au bord de la Seine entre Mantes et Bonnières. Ils ont désormais acquis le nom de Monsieur et Madame Du Roy de Cantel. Il séduit Madame Walter ce qui lui permet de réussir un coup en Bourse et l'aide à devenir le directeur politique du journal.

Il envisage alors d'épouser la fille du directeur, Suzanne Walter, et de se débarraser de Madeleine en organisant un flagrand délit d'adultère. Enfin il enlève Suzanne afin de l'épouser, bien sûr contre le gré de Madame Walter qui l'aime encore éperdument. Duroy triomphe, il a enfin tout ce dont il a toujours révé : la fortune et la notoriété. Son but est atteint, il est fier de lui et n'a plus personne à envier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capsurlecapes.exprimetoi.net
 
Bel-Ami, Guy de Maupassant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai la honte mais j'ai découvert une superbe nouvelle de Maupassant...
» La parure de Maupassant ?
» Adapter une nouvelle (Maupassant? Buzatti?) au théâtre, besoin de vous!!!
» nouvelles réalistes maupassant activités ludiques ( ou plus sérieuses mais faciles)
» contes et nouvelles Maupassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap Sur le Capes ! :: FAITES VOS DONS :: Fiches oeuvres :: Oeuvres du 19ème siècle :: Roman-
Sauter vers: