Cap Sur le Capes !

Un forum de ET ( Téléphone maison ) pour échanger explications, problématiques entre Capestes et Capétiens.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hernani, Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jenninou
Admin2
Admin2


Messages : 369
Date d'inscription : 24/07/2007
Age : 33
Localisation : Bouche du Rhône

MessageSujet: Hernani, Victor Hugo   Mer 25 Juin - 9:58

Hernani, Victor Hugo, 1830



Résumé de Hernani

Hernani est une pièce de théâtre écrite par Victor Hugo qui inaugura le genre du drame romantique. Elle a été publiée en 1830 et représentée pour la première fois à la Comédie-Française le 25 février 1830, ce qui déclencha la Bataille d'Hernani. C'est une des œuvres les plus célèbres d'Hugo.

Elle fut mise en musique par Verdi en 1844 sous le titre de Ernani.

L'histoire :
(Source: www.lisons.info)

L'action se situe en Espagne au moment de l'accession à l'empire du roi Don Carlos qui deviendra Charles Quint (1519).

Hernani est un jeune noble proscrit par le roi Carlos et en lutte contre celui-ci. Il est amoureux et aimé de Doña Sol, pupille du vieux duc Don Ruy Gomez qui est également épris d'elle.


Le roi d'Espagne Don Carlos s'introduit la nuit dans la chambre de Dona Sol dont il est secrètement amoureux.

Caché derrière une armoire, il assiste à la rencontre entre Dona Sol et Hernani fils banni d'un homme décapité sur ordre du père de Don Carlos et qui s'est promis de venger son père. Dona Sol aime Hernani fiancée à son oncle Don Ruy Gomez de Silva contre son gré.

Sorti de sa cachette Don Carlos souhaite se battre en duel avec son rival. Mais Don Ruy Gomez de Silva arrive et s'indigne en voyant deux hommes chez sa nièce.

Resté seul, Hernani qui a retrouvé l'assassin de son père exprime sa haine et médite sa vengeance.

Le lendemain Don Carlos se rend sous la fenêtre de dona Sol. Il souhaite enlever la jeune fille avant Hernani. Trompée par l'obscurité, dona Sol le rejoint.

C'est alors que surgit Hernani. Il propose un duel au roi, qui refuse avec beaucoup de mépris.
Grand seigneur, il laisse la vie sauve au roi et lui donne son manteau pour qu'il puisse traverser sans dommage, sa troupe de bandits.

On prépare le mariage de Don Ruy Gomez de Silva avec sa nièce. Le jour des noces, un pèlerin frappe à la porte du château de Da Silva.

Découvrant dona Sol en tenue de mariée, le pèlerin déchire son habit et déclare son identité : ''je suis Hernani''.

La tête d'Hernani est mise à prix, mais la loi de l'hospitalité étant sacrée, Don Ruy Gomez de Silva fait barricader le château et décide de protéger Hernani.

Le roi pénètre dans le château et est furieux d'apprendre que Don Ruy Gomez cache ce scélérat d'Hernani. Il lui propose le choix : où il accepte de livrer Hernani ou il fera prisonnière dona Sol. Le duc hésite, mais finalement refuse de livrer Hernani.

Don Carlos apprend qu'on prépare un complot contre lui. Il se retire seul dans le tombeau de Charlemagne et réfléchit à son futur rôle d'empereur. Les conjurés arrivent dans le tombeau et n'aperçoivent pas Don Carlos qui se cache. Ils tirent au sort celui qui sera chargé d'assassiner le roi d'Espagne.

Don Carlos sort de sa cachette et confond les conjurés. Il ordonne d'arrêter les coupables. C'est alors qu'Hernani révèle sa véritable identité : Il est Jean d'Aragon, fils d'un grand d'Espagne assassiné. Don Carlos se montre intraitable vis à vis des conjurés. C'est alors qu'intervient dona Sol qui supplie le monarque. Le roi se montre sensible à cette démarche : il souhaite inaugurer son règne par une mesure de clémence. Il pardonne à tous les conjurés et permet à dona Sol d'épouser Hernani.

On célèbre les noces de Jean d'Aragon et de dona Sol. Alors que la fête s'achève on entend le son d'un cor. Un homme masqué répète à Hernani la promesse que celui-ci avait faite à Don Ruy Gomez.

Dona Sol supplie Don Ruy Gomez qui ne veut rien entendre. Elle arrache la fiole de poison que le duc a donné à Hernani et en boit la moitié.

Hernani achève la fiole et les deux amants meurent dans les bras l'un de l'autre. Don Ruy Gomez se poignarde sur leurs cadavres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capsurlecapes.exprimetoi.net
 
Hernani, Victor Hugo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victor Hugo et Spiritisme
» VICTOR HUGO, écrivain,poète,et opposant politique..
» La peine de mort par Victor Hugo
» Napoléon vu par Victor Hugo
» Victor Hugo et Napoléon III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap Sur le Capes ! :: FAITES VOS DONS :: Fiches oeuvres :: Oeuvres du 19ème siècle :: Théâtre-
Sauter vers: